Bien poser les larmiers et les bordures de rives


 

Fiche Technique N° 25

Publié : 2007-02-22

 

RESTER À JOUR

Pour recevoir un courriel vous avisant des mises à jour, veuillez inscrire votre adresse de courriel ici-bas :

Lorsqu’on remplace les bardeaux sur un toit, il est important de bien prendre en considération la garniture des solins au niveau des avant-toit et des rives. Même si le Code national du bâtiment n’exige pas la pose de larmiers, celle-ci fait partie des règles de l’art.

Lorsque l’eau coule le long du toit, elle fait une pause au bord du toit avant de tomber. À ce moment, elle risque de remonter sous les bardeaux, mouillant souvent le support de couverture. Cela pourrait faire pourrir le revêtement ou les planches verticales au bout de quelques années. Le meilleur moyen d’éviter cette situation est de poser un larmier à l’avant-toit, et de border la rive.

Les larmiers profilés peuvent être en aluminium, en acier galvanisé ou en cuivre. Ils sont offerts en de nombreuses formes, mais il importe de choisir un modèle qui ne fait pas obstacle à l’évacuation de l’eau.

diagram_08_en.gif

Au niveau de l’avant-toit, le larmier doit être posé avant la membrane de protection. Au niveau de la rive, la bordure doit être posée par-dessus la sous-couche.

La figure ci-dessus montre la bonne façon de poser la bordure de rive, qui doit être clouée au centre de la face du dessus, tous les 8 à 10 pouces.


Télécharger cette fiche technique

Télécharger la fiche technique en format PDF (le logiciel gratuit Adobe Reader est requis).

Voir nos fiches techniques

Accéder à la liste complète des fiches techniques sur les bardeaux d’asphalte de CASMA.

Ressources complémentaires

Pour en savoir plus au sujet des couvertures en bardeaux d’asphalte et des produits connexes.

Nous joindre

Si, après avoir consulté nos ressources techniques, vous avez encore des questions.


Les renseignements présentés dans cette fiche sont de nature générale et ne sauraient remplacer l'avis d'un couvreur professionnel ou les directives d'emploi ou de pose du fabricant. Les consommateurs sont mis en garde contre les risques d'accidents que présente le travail sur des toits, et avant de s'y lancer eux-mêmes, sont invités à suivre l'avis de CASMA : faire appel à des entrepreneurs qualifiés. La présente fiche peut être reproduite avec la permission des auteurs, à condition qu'elle le soit entièrement, sans modification, et avec la mention des droits d'auteur de CASMA.

© 1989 - Canadian Asphalt Shingle Manufacturers' Association. Tous droits réservés.